Où sont fabriqués les produits longchamp ?

Depuis sa création en 1948, la Maison Longchamp a ouvert six sites de production dans l’Ouest de la France (en Mayenne, en Vendée, dans le Maine-et-Loire et dans l’Orne). Depuis plus de 70 ans, des hommes et des femmes aux mains d’or perpétuent le savoir-faire maroquinier de cette entreprise familiale. Ces sites emploient plus de 800 personnes, réparties sur 25 ateliers, toutes détentrices d’une expertise rare. A ce réseau industriel, s’ajoutent deux sites de production à l’étranger, en Tunisie et à l’Île Maurice. Enfin, la marque recourt également à des ateliers-partenaires en France, en Chine, en Roumanie et au Maroc. Quelle que soit la situation géographique des ateliers, le « made by Longchamp » assure une fabrication uniforme des produits, qui répondent tous à la même exigence de qualité. D’ailleurs, Longchamp affiche de façon transparente le pays d’assemblage des modèles, visible sur les étiquettes à l’intérieur des sacs.

Pourquoi Longchamp associe-t-elle qualité et responsabilité environnementale ?

Comme tous les bons artisans, Longchamp a à cœur de fabriquer des produits qui durent. C’est la première responsabilité de la Maison au service de l’environnement : œuvrer pour que ses clients puissent conserver longtemps leurs produits, puissent en prendre soin et les transmettre. Et parce que Longchamp s’estime responsable de ses produits longtemps encore après qu’ils aient quitté ses boutiques, la Maison est fière de veiller à ce qu’ils puissent être réparés à chaque fois que cela est possible. A cet effet, un service de réparation est mis à disposition des clients, il traite 60 000 produits chaque année, dont certains très anciens. Prendre en charge des produits usés ou endommagés accidentellement, les remettre en état et leur redonner plusieurs années d’usage, c’est satisfaire les clients, mais c’est aussi contribuer à préserver l’environnement. Dans la culture Longchamp, un beau produit se répare et lui donner une seconde vie est une fierté.

D'OÙ PROVIENNENT LES CUIRS QUE LONGCHAMP UTILISE ?

Les cuirs Longchamp proviennent d’animaux élevés en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. Longchamp s’assure que ces élevages ne contribuent pas à la déforestation, en particulier en Amazonie. Ces peaux sont traitées par les meilleurs tanneurs en France, en Italie, au Portugal, en Espagne, aux Pays-Bas, en Angleterre, en Uruguay et au Brésil.

Y a-t-il de la fourrure dans les collections Longchamp ?

La Maison n’utilise plus d’espèces exotiques ni d’espèces élevées pour leur fourrure dans la fabrication de ses collections. Leur protection, ainsi que la préservation de la biodiversité et des espèces en voie de disparition sont une préoccupation pour Sophie Delafontaine, Directrice Artistique, qui en interdit désormais l'utilisation dans les collections Longchamp. Les cuirs utilisés pour confectionner les produits Longchamp proviennent uniquement d’animaux, ovins et bovins, destinés en premier lieu à la consommation alimentaire.

Le tannage des cuirs Longchamp respecte-t-il l'environnement ?

Les tanneries partenaires de Longchamp utilisent des systèmes de traitement des eaux de haute performance. Dans une démarche d’économie circulaire, les sous-produits issus du tannage sont souvent réutilisés directement par la tannerie ou recyclés via des tiers. Garantir des produits sains et de qualité a toujours été essentiel pour Longchamp. La marque met tout en œuvre pour s’assurer de l’innocuité de ses produits et de l’absence de produits chimiques qui pourraient avoir un effet néfaste sur la santé des clients ou des employés de la Maison. Longchamp s’appuie sur l’expertise d’un organisme indépendant, le Leather Working Group, pour accompagner ses partenaires tanneurs dans une démarche de certification environnementale. En 2020, 90% des achats de cuir de la maison étaient déjà effectués auprès de tanneurs certifiés par le LWG, avec l’objectif d’atteindre 100% d’ici à 2023.

COMMENT LONGCHAMP ASSURE-T-ELLE LA MAITRISE DE SA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT ?

La fidélité est au cœur des relations entre Longchamp et les différents acteurs de sa chaîne d’approvisionnement. La Maison a engagé un partenariat stable avec ses fournisseurs de cuir, de textile, de bouclerie, d’accessoires et d’emballages – dont beaucoup travaillent avec elle depuis plus de trente ans. Cette collaboration sur le long terme garantit une constance dans la production et une qualité pérenne des produits. La plupart de ces fournisseurs sont comme Longchamp des entreprises familiales. L’étroitesse des relations, la confiance et le respect mutuel sur lesquelles elles sont fondées permettent à Longchamp de s’engager sur la responsabilité environnementale de l’intégralité de son cycle de production.

Quels sont les efforts de Longchamp en matière de réduction des déchets ?

La Maison est engagée dans une démarche de progrès et d'amélioration continue de la gestion des déchets de ses ateliers, boutiques et sièges sociaux à travers le monde. Leur taux de valorisation est un des indicateurs clé suivis par la direction Qualité et Environnement. En 2020 nos ateliers ont pu recycler ou revaloriser, 100% de leurs déchets plastique, 100% de leurs déchets papier ou carton, 100% de leurs déchets bois, 100% de leurs métaux et 100% des chutes de coupe de la toile de nos sacs « Le Pliage ». Des équipes dédiées montent des partenariats avec différents organismes pour développer de nouvelles solutions de recyclage innovantes. Longchamp a supprimé le pelliculage plastique de ses emballages (sacs, pochettes et boites), les transformant ainsi en produits recyclables. De plus, pour les emballages et les papiers, Longchamp privilégie les matières certifiées avec l’écolabel FSC, qui apporte des garanties sur l’utilisation durable des forêts, le bien-être des travailleurs forestiers, la sauvegarde de la biodiversité et la préservation des droits des populations autochtones.

Comment Longchamp s'engage-t-elle dans la réduction de sa consommation énergétique et de ses émissions de CO2 ?

Dans la conception de ses ateliers, Longchamp privilégie de larges apports de lumière naturelle pour limiter les besoins d’éclairage et met en œuvre des solutions d’isolation, de chauffage et de climatisation innovantes pour réduire ses consommations d’énergie. En 2021, Longchamp a intégralement rénové les 8.000 m2 de façades de ses ateliers de Segré. Les triples vitrages des nouvelles façades à haute performance thermique permettent également de bénéficier de plus de lumière naturelle. Dans les boutiques Longchamp,comme dans les ateliers, l’ensemble des éclairages sont progressivement convertis en LED, ce qui permet de réduire les consommations d’électricité et les apports de chaleur. Pour une entreprise internationale comme Longchamp, le transport aérien, aussi bien celui des personnes que des marchandises, est une cause importante d’émission de gaz à effet de serre. Pour limiter son impact, tous les collaborateurs de Longchamp dans le monde ont renoncé à l’avion pour leurs déplacements pouvant s’effectuer en moins de 4h en train. La Maison développe en parallèle des solutions de télétravail et de visio-conférence visant à limiter les déplacements. Pour le transport de ses marchandises, Longchamp privilégie le transport maritime, solution reconnue comme étant la moins polluante, et limite au maximum le recours au transport aérien. Pour les transports routiers, la Maison s’entoure de prestataires sensibles à leur impact environnemental et les privilégie (véhicules hybrides, électriques, au gaz naturel). Depuis sa création, Longchamp accorde une grande importance à la qualité architecturale et à l’intégration paysagère de ses sites de production. Au fil des années, 12.500 arbres ont été plantés autour de nos ateliers et contribuent à réduire encore leur empreinte carbone. Les haies bocagères typiques du paysage de l’ouest de la France sont conservées et entretenues, elles favorisent la biodiversité. Depuis 2019, encore 85 espèces d’arbres différents ont été plantées, dont un verger traditionnel de haute-tige.

Longchamp est-elle engagée dans l’innovation ?

L’un des actes fondateurs de la Maison est la recherche de solutions par l’innovation, la création. Ainsi le premier produit Longchamp, la pipe gainée de cuir, était en lui-même une innovation et c’est son habillage inédit qui a fait son succès. Chaque jour les équipes de la Maison testent, optimisent et développent de nouveaux projets innovants. Ces efforts s’orientent aujourd’hui vers la recherche de procédés ou des matières premières contribuant à minimiser l’impact écologique des produits. Ainsi, pour le sac Le Pliage, les équipes Longchamp ont développé une nouvelle toile dont les deux faces sont en polyester recyclé, à base de déchets plastique, notamment des bouteilles recyclées. Personnalisable, la toile est imprimée dans nos ateliers du Maine-et-Loire par un procédé qui ne consomme pas d’eau. Le lancement du sac « My Pliage Signature » est l’un des aboutissements de cette démarche qui consiste à mettre l’innovation au service de l’environnement. Sur le même principe, les lignes Green District et Le Pliage Green sont fabriquées en toile polyamide recyclée. Longchamp a pour objectif de ne plus utiliser en 2023 que des toiles issues du recyclage.

 

 

 

RETOUR